mercredi 15 février

CHIKUNGUNYA

"- Comment va le monde Môssieur?

- Il tourne Môssieur."        François BILLETDOUX

Ce n'est pas le virus de la grippe aviaire qui tue les volailles à l'île de la Réunion mais les pesticides lâchés larga manu pour éradiquer le Chikungunya. Ces pesticides ont intoxiqué des dizaines d'enfants, d'adultes et de gendarmes. Ils ont tué les margouillats, les crapauds, les grenouilles, les abeilles,les oiseaux et peut-être quelques moustiques. En tout cas une perturbation écologique évidente qui ne peut que favoriser à long terme le retour en force de cette pseudo-dengue.

La psychose engendrée a permis une véritable razzia de produits pesticides dans les grandes surfaces et la vente de ceux-ci au marché noir. Il ya ceux qui ont la tête froide et ceux qui ont la tête embuée par la peur...

Posté par Docteur JO à 22:13 - ENVIRONNEMENT - Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#]